CLUB1.FR

ūüá¨ūüáß

Le(s) serveur(s) email

Les membres de CLUB1 ont enfin une adresse email perso

Depuis le début du projet CLUB1, il y avait l'envie de pouvoir utiliser des adresses email custom finissant par @club1.fr. Malheureusement, chaque tentative de mise en place du serveur a été interrompue à cause de la complexité de la configuration.
En effet, ce n'est pas un, ni même deux, mais bien trois serveurs qu'il faut installer et configurer correctement pour que tout fonctionne comme attendu.

Le tutoriel

Une fois encore cet article n'a pas la vocation d'√™tre un tutoriel, mais il a √©t√© si long d'en trouver un suffisamment bien pour rendre la t√Ęche agr√©able qu'il fallait qu'il soit partag√©. Le tutoriel en question s'√©tale sur plusieurs parties bien distinctes qui sont tr√®s bien d√©coup√©es, ce qui permet de faire une pause entre chaque. De plus il explique pr√©cis√©ment la fonction de chaque ligne de configuration ajout√©e et donne des moyens de tester que tout fonctionne bien au fur et √† mesure. Si comme nous vous pr√©f√©rez que les comptes restent reli√©s aux utilisateurs Unix, vous pouvez sauter la partie 3.

En résumé, il vous apprendra à configurer correctement Postfix, le serveur principal de transmission des emails (via le protocole SMTP). Puis Dovecot, celui pour les consulter (via POP ou IMAP). Et enfin SPF, DKIM et DMARC, des protocoles permettant de garantir l'authenticité des emails et donc d'éviter de tomber dans les SPAMs.

Point important sur les SPAMs

Tant qu'on parle de SPAM, il nous faut aborder un point important. Le réseau email est malheureusement particulièrement sujet au SPAMs, ce qui a conduit à l'omniprésence de filtres permettant de les détecter. Le problème est que ces filtres sont souvent très agressifs, en particulier pour de petits hébergeurs comme CLUB1. Il est donc probable que les premiers emails que vous enverrez tombent dans la boite "indésirables" de vos correspondants tant que la réputation de club1.fr n'aura pas augmenté.

Pour cette raison il est demandé aux membres de ne PAS envoyer de mails de groupe à un grand nombre de destinataires et de prévenir leurs destinataires qu'un email pourrait se trouver dans les indésirables, car l'en enlever améliore notre réputation.

Mode d'emploi pour les membres

Chaque membre de CLUB1 a donc à sa disposition une adresse email reliée à son compte. Elle est composée du nom d'utilisateur, suivi de @club1.fr. Par exemple : michel@club1.fr

Stockage des emails

La technique de stockage qui a été choisie sur CLUB1 est le format Maildir. Cette méthode utilise un dossier par utilisateur contenant l'ensemble des mails envoyés et reçus (ainsi que les brouillons et les indésirables). Le dossier ~/mail/ a été choisi pour cet usage, attention donc de ne pas le supprimer par inadvertance, tous les emails seraient irrémédiablement perdus. Il n'est, par défaut, pas accessible par les autres utilisateurs.

Utilisation des emails sur le serveur

Une fois connecté en SSH au serveur, il est possible de consulter et d'envoyer des emails. Le message "You have new mail." indiquera d'ailleurs, par sa présence lors de la connexion, que de nouveaux emails sont disponibles.

Historiquement sur Unix, c'est avec la commande mail que l'on peut exécuter ces deux actions. Sur notre serveur, cette commande a été remplacée par mutt, car ce dernier est compatible avec la plupart des options de mail, tout en étant plus agréable à utiliser et en supportant mieux le format Maildir. La commande mail lancera donc en réalité mutt.

Envoyer un email...
echo "Le contenu" | mutt -s "Le sujet" destinataire@example.org
...ou bien à partir d'un fichier
cat contenu.txt | mutt -s "Le sujet" destinataire@example.org
Consulter ses emails
mutt

Connecter un client de messagerie

N'importe quel client de messagerie r√©cent sera capable de se connecter √† notre serveur en entrant simplement l'adresse email et le mot de passe correspondant. Il se chargera de la configuration automatiquement. Plus pr√©cis√©ment, il doit supporter les protocoles SMTP et IMAP. Les ports utilis√©s sont les ports standards, mais √ßa ne co√Ľte rien de les rappeler (les ports SSL/TLS sont pr√©f√©rables) :

Ports IMAP
STARTTLS SSL/TLS
143 993
Ports SMTP
STARTTLS SSL/TLS
587 465