CLUB1.FR

Mise à jour vers PHP 7.4

La version 7.2 n'étant plus maintenue

J'ai enfin pris le temps de mettre-à-jour l'ensemble des virtualhosts apache vers PHP7.4. Ce n'était pas une tâche herculéenne mais comme PHP-FPM est utilisé à la place du simple apache-modphp, un petit script de mise a jour a été nécessaire.

En plus de passer à une nouvelle version de PHP, ce script modifie aussi la manière dont sont gérées les pools FPM. Précedemment Il y avait un pool par virtualhost, maintenant il y a un pool par utilisateur. Ce changement à été motivé par les raisons suivantes :

Simplifier la configuration

La principale raison qui nous a poussé à utiliser PHP-FPM en premier lieu était de pouvoir choisir avec quel utilisateur PHP s'éxecute pour chaque site. Le fait d'avoir un fichier par utilisateur permet de ne pas avoir à dupliquer le même fichier pour chaque virtualhost. Maintenant il y a simplement plusieurs virtualhost qui utilisent le même pool. Ce choix réduit légèrement la granularité des réglages de PHP, mais il permet au moins de conserver des réglages différents pour chaque utilisateur.

Simplifier la mise-à-jour vers les version de PHP suivantes

En plus de modifier la manière dont sont répartis les pools, la nouvelle configuration a aussi pris en compte la facilité de mise-à-jour. En effet le numéro de version n'est plus utilisé dans le nom de la socket que chaque pool écoute. De cette manière, il suffit de déplacer les fichiers de pools du dossier de l'ancienne à la nouvelle version de PHP. Alors que là pour tout mettre à jour il a fallu déplacer les fichiers de pool, modifier leur contenu ainsi que le contenu des fichiers de virtualhost.

Préparer le terrain pour Unix-cloud

Bon ce n'est pas encore du tout sur le point d'arriver, mais un jour, il y aura un serveur WebDAV sur CLUB1. Ce serveur sera accessible à tous les membres de CLUB1 et permettra de synchroniser des calendriers, des contacts, des notes et des fichiers. Dans un premier temps il n'y aura pas de WebUI, mais seulement une API. Concrêtement, ce service ne sera accessible que via des applications qui synchroniseront leurs contenu avec le serveur.

La raison pour laquelle on ne s'oriente pas vers un simple NextCloud n'est pas juste la recherche de la complexité. Le but est d'apporter une meilleure intégration avec le reste de nos services, à savoir, l'accès FTP et SSH. On veut pouvoir accéder aux même fichiers à la fois via le FTP et via la synchro WebDAV, de cette manière tout est à un seul endroit ce qui multiplie les possibilités.