site web forum documentation

CLUB1.FR

🇬🇧

Déménagement à la Cyberrance

Le serveur CLUB1 part à la découverte de Romainville

Jeudi 20 Juillet, sur un coup de tête, lui même influencé par un raz-le-bol, on s'est décidé à déménager le serveur CLUB1 le temps d'une errance cybernétique à Romainville, pendant que la coupure Internet à Pantin persiste.

Il se trouve dorénavant à la Cyberrance, lieu alternatif accueillant des ateliers d'artistes, quelques habitants, ainsi que des événements, le tout dans une ambiance mi-chalet, mi-hangar industriel. Profitons-en pour remercier les membres de la Cyb' et tout particulièrement Armand pour cet accueil spontané !

C'est une belle histoire dans laquelle le réseau humain a pris le relais sur le réseau technique. Et où les muscles et le moteur thermique (déjà un peu low-tech ?), ont remplacé l'infrastructure électronique permettant d'habitude le transit de données sur Internet. C'est aussi l'expression d'un choix : celui de préferer s'investir dans des relations avec des personnes et des lieux qui nous sont chers et auxquels on croit, plutôt que de subir un faux dialogue avec une entreprise du CAC40 qui ne nous respecte pas.

Et qui aurait pu prédire qu'un jour la Cyberrance porterait si bien son nom en acceuillant une parcelle d'Internet en son sein ?

Diaporama photos

vue du placard
19h20 : Extraction du serveur hors de son placard pantinois.

Comme nous utilisons maintenant du matériel rackable (Voir l'article Un nouveau boitier), pour rendre le serveur déménageable, il lui faut une coquille de voyage. Il se trouve que l'on a sous la main un Flycase SKB 4U rotomoulé. C'est plus qu'il n'en faut car notre configuration de voyage ne nécessite que 3U (2U pour le serveur + 1U pour l'onduleur).

l'onduleur est dans le rack
Ici on peut voir l'onduleur au premier étage.
l'onduleur est dans le rack
Insertion du serveur dans sa nouvelle coquille, tel un bernard l'ermite. 🐚
devant la Cyberrance
20h45 : le serveur est devant la Cyberrance, à Romainville.
transport de flycase
Ce modèle de flycase est très confortable à porter à plusieurs car les poignées ne sont pas renfoncées.
serveur sur un meuble à chaussures
Positionnement préçis sur le meuble à chaussures.
un napperon sur le serveur
Subtile intégration dans le décor. On remarque que le napperon cache tout juste l'unité de rack non-utilisée. Ceci est un PRO TRICK 😉
un thinkpad sur le serveur et Nicolas portant le tee shirt avec l'inscription suivante : 'Pour le Plessis Robinson, Passionnément, Philippe Pemezec'
Tout le monde se demande sûrement ce qui est inscrit sur le tee-shirt de Nicolas.

Même si l'installation consiste essentiellement à rebrancher quelques câbles, le déménagement nécessite tout de même quelques actions d'administration du système. Le nom de domaine club1.fr était dirigé vers l'ancienne adresse IP, il faut indiquer à toute personne surfant sur le web que le serveur CLUB1 a déménagé ! Pour cela on remplace l'ancienne adresse par l'adresse IP actuelle de la Cyberrance. Cette mise-à-jour n'est pas immédiate car il faut le temps que la nouvelle s'ébruite (on appelle cela la propagation DNS).

interface CLI lors de la connection SSH au serveur
Ça faisait longtemps que l'on avait pas pu voir le logo CLUB1 lors de la connexion SSH.

🎉 Comme d'habitude en informatique, tout s'est bien passé du premier coup et le serveur est disponible sur Internet à peine une demi heure après son réveil.

chat regardant la page d'accueil du site web CLUB1
Dans le studio d'Armand, le premier bénéficiaire de la remise en ligne est un chat, captivé par l'animation du logo CHATONS sur la page d'accueil du site web de CLUB1.
serveur la nuit
22h30 : Le serveur est prêt à passer sa première nuit hors de Pantin. Il a tout de même une petite veilleuse le temps qu'il s'habitue à son nouvel environnement bien plus vaste que son précédent placard.

Conclusion

Cette expérience s'est déroulée de façon si agréable qu'elle ouvre la voie à une nouvelle piste d'exploration : celle d'un serveur un peu plus nomade. On peut se laisser aller à imaginer le serveur rendre visite à différents membres de CLUB1. On se rapprocherait ainsi de la notion d'entre-hébergement développée par DeuxFleurs. Cela rappelle aussi les réflexions du groupe de travail charavane, découvertes lors du dernier camp CHATONS. Bien-sûr, cela apporte son lot de problèmes techniques (on peut s'inquiéter de la crédibilité des emails provenant d'adresses IP trop variées), mais cette nouvelle aptitude apporte tout de même une certaine indépendance vis à vis des FAI.

Finalement le plus long était de trouver la bonne disposition du placard à chaussures.
On prévient Armand qu'il risque d'y avoir quelques interférences au niveau de ses rêves, vu qu'il ne dort pas très loin. En tant qu'habitant de la Cyberrance, il semble totalement préparé à ce genre d'éventualité. Si les interactions entre les mondes virtuels et physiques sont souvent bénéfiques, on espère cependant que les sites web n'auront pas trop une odeur de pied vu leur proximité nouvelle avec des chaussures.

Cet article à été consulté 770 fois