site web forum documentation

CLUB1.FR

🇬🇧

Migration de Ubuntu à Debian (Phase 2)

Exercices de restauration de sauvegardes

Cet article est le deuxième d'une série de trois. Il raconte la préparation de la migration de Ubuntu vers Debian, en particulier les exercices de restauration de sauvegarde.

Étapes de la migration

Pour rappel, cette migration a été découpée en trois étapes.

La première était de préparer le dossier de configuration du serveur afin de permettre sa transplantation dans une distribution Linux différente. L'article Migration de Ubuntu à Debian (Phase 1) fait le récit de cette première partie.

La deuxième, détaillée dans le présent article, était de préparer les sauvegardes du serveur pour être certains qu'elles contiennent toutes les données nécessaires et qu'elles s'appliquent correctement sur le nouveau système.

La dernière partie consistera en la migration effective du serveur CLUB1.

🚧 Cette migration aura lieu le Samedi 25 Novembre après-midi et durera au moins 6 heures, pendant lesquelles le serveur CLUB1 ne sera plus disponible.

Sauvegardes de CLUB1

Les données du serveur sont sauvegardées une fois par jour (voir la page de la documentation des sauvegardes). Ces sauvegardes nous permettent par exemple de restaurer des données dans le cas où elles auraient été supprimées par erreur, mais surtout de restaurer l'ensemble du système en cas de panne matérielle.

Le premier cas d'usage avait déjà été mis en application, mais le deuxième n'avait jamais vraiment été testé. En effet, nous n'avons pas encore eu de défaillance au niveau du matériel du serveur. Toutefois, il ne faut évidemment pas attendre une panne avant de vérifier que les sauvegardes fonctionnent correctement. C'est pourquoi il est important de faire des tests en amont, afin d'être certains que les sauvegardes nous permettront de rétablir le service après un incident majeur.

Exercices de restauration

Entre la fin de la première phase et aujourd'hui, plusieurs tests de restauration de sauvegardes ont été réalisés. Chacun de ces tests nous ont permis de réviser et étoffer le protocole de restauration, détaillé dans un post sur le forum (plus tard dans une page de la documentation).

Comme on pouvait s'y attendre, les premières restaurations ne se sont pas tout à fait déroulées comme prévu. Voilà une partie des problèmes qui ont été rencontrés et corrigés au fil des exercices :

  • Certaines données n'étaient pas correctement sauvegardées, comme c'était le cas pour la base de données de l'annuaire LDAP.
  • L'ordre dans lequel les différentes données doivent être restaurées a été peaufiné.
  • Le protocole de restauration était dépendant de certaines données liées au compte de Nicolas, l'administrateur système de CLUB1. Dans le but de permettre à d'autres personnes de rejoindre l'équipe d'administration, l'ensemble des données nécessaires a été ajouté aux sauvegardes.
  • La sauvegarde système a été divisée en trois afin de pouvoir plus rapidement restaurer le système de base. En particulier, les bases de données PostgreSQL font maintenant l'objet de leur propre sauvegarde.
  • Il a été convenu de restaurer les sauvegardes depuis le dépôt externe, ce qui permet d'avoir le même protocole lors des exercices et de la véritable migration.

Conclusion

Une fois encore, beaucoup de travail a été réalisé lors de cette deuxième phase, mais ce travail n'est pas seulement utile pour la migration, il permet également de valider que nos sauvegardes sont réellement efficaces et qu'elles nous permettent bien de restaurer le serveur CLUB1 après une panne majeure.

De plus, une grande partie de ces exercices n'ont pas été réalisés par Nicolas seul, Etienne (qui héberge d'ailleurs le dépôt externe des sauvegardes CLUB1) y a aussi participé. Ce, pour lui permettre de prendre en main l'architecture de CLUB1 en prévision de sa prochaine inclusion dans l'équipe d'administration système (oui, c'est une annonce en avant-première pour ceux qui ont lu jusqu'au bout).


Tous les articles de cette migration

Cet article à été consulté 471 fois